L'exposition

“Il est interdit de stagner en rue”, “rentrez et restez chez vous” tels sont les mots qui ont marqué le début de nos changements de vie lorsque le confinement dû au covid a commencé en 2020. Néanmoins comment rentrer chez soi lorsqu’on n’en a pas ? Se déplacer mais pour aller où ? Comment gérer cela avec toutes ses affaires lorsqu’il est interdit de stagner ?

Via l’exposition ItineRRances, Bulle Wasserette Mobile a souhaité rendre hommage à celles et ceux dont l’existence est encore trop souvent oubliée, celles et ceux qui n’ont déjà plus grand-chose d’autre que leur propre existence comme seule identité, celles et ceux qui lorsqu’il était interdit de stagner et qu’il fallait rentrer chez soi étaient déplacés, voire même sanctionnables car « non essentiels ».

ItineRRances a pour but d’apporter un éclairage sur la vie déstructurée et ballottée entre les différents services sociaux et administratifs en fonction des horaires d’ouverture dont dépendent ceux qui n’ont plus de chez-soi. Un éclairage sur ceux à qui on demande de s’en sortir en plus de (sur)vivre en rue. Cette exposition, à l’instar de nos bénéficiaires se veut symboliquement déstructurée en plusieurs parties nécessitant une forme d’errance d’un point à l’autre afin d’en avoir une vision complète, rappelant par la même occasion, de manière non exhaustive, les différentes étapes d’une journée et des problèmes y liés lorsqu’on n’a pas de chez soi et qu’on vit en rue.

Trop souvent oubliés, voire ignorés, ItineRRances a pour but d’interpeller et de casser les préjugés visant les sans chez-soi. Ceci dans la lignée des objectifs de la Bulle : déconstruire les préjugés, favoriser la rencontre et la compréhension de ceux que l’on côtoie sans les voir, favoriser la cohésion sociale des passants, usagers et habitants des quartiers que nous investissons, notamment via nos permanence de lessive solidaire au sein des villages de la solidarité que nous créons l’espace d’un instant.